Un profil du bilinguisme en dioula au sud-ouest du Burkina Faso

Statement of Responsibility:
Showalter, Stuart D
Series Issue:
2008-009
Date:
2008
Part Of Series:
SIL Electronic Survey Reports 2008-009
Extent:
62 pages
Abstract:

Depuis des centaines d'années les peuples du sud-ouest du Burkina emploient le dioula comme langue véhiculaire (Calvet 1981, 1982; Sanogo 1996a, 1996b, Showalter 2001). De nos jours, deux groupes ethniques, les Tiéfo et les Jalkuna (Blé), semblent avoir abandonnés leurs langues ethniques en faveur du dioula dans tous les domaines de leur vie communautaire. Y a-t-il d'autres langues du sud-ouest qui sont sur le même chemin d'abandon de langue, ou est-ce que leur usage du dioula reste principalement véhiculaire et ne menace pas la survie de leur langue ethnique? Cet article tente de regarder de près les faits sociologiques actuels du bilinguisme en dioula dans le sud-ouest, et de ces faits, développer un profil d'usage et de compétence sur lequel on peut baser des projections de changement linguistique, voire même abandon de la langue dans certaines communautés. Ce profil est basé sur les résultats des enquêtes sociolinguistiques menés par la SIL entre 1990 et 2000. La compétence communautaire en langue dioula a été mesurée par un test de répétition de phrases développé par la SIL et appliqué dans 27 langues du sud-ouest du Burkina. Les résultats de ce test, combinés avec les informations sociolinguistiques obtenues par questionnaires, nous permettent de noter un danger d'abandon de la langue chez les Bolon, les Toussian du nord, les Natioro, et les Pana. Les autres groupes ethnolinguistiques enquêtés semblent avoir réservé une place pour le dioula véhiculaire dans leurs communautés sans avancer, pour le moment, vers l'abandon de la langue ethnique.

Publication Status:
Published
Country:
Burkina Faso
Content Language:
Work Type:
Work Type:
Subject:
Language surveys
Bilingualism
Nature of Work:
Entry Number:
9172
Files:
AttachmentSize
silesr2008_009.pdf386.53 KB