L’Utilisation du Français et de l’Adioukrou par les Aizi

Statement of Responsibility:
Boone, Douglas, Lamine Silué and MaryAnne Augustin
Date:
2002
Abstract:

There are three Aizi languages spoken by the inhabitants of thirteen village on the Ebrié Lagoon of Côte d'Ivoire. Two of the language belong to the Kru family; the third is Kwa. Previous research has shown that there is little intercomprehension between the dialects. In the past, the Aizi people used a form of Adioukrou as their lingua franca, but increasingly, French has taken over this role. SIL International undertook a sociolinguistic survey in the area, primarily to determine if French is the language best suited to meet the needs of the Aizi community, particularly in religious activities. If not, what language(s) need to be developed? Interviews both of individuals and of leaders and a French Sentence Repetition Test were used to answer this question. The research demonstrated that although the Aizis find French useful, it does not serve them adequately in the context of the church. All three Aizi languages are candidates for language development.

In French:
Il existe trois parlers aïzi. Les locuteurs se repartissent sur treize villages le long de la lagune Ebrié en Côte d'Ivoire. Deux de ces parlers appartiennent à la famille kru tandis que le troisième est du groupe kwa. Les premières recherches ont établi qu'il y avait peu de compréhension entre les habitants de ces villages. En réalité, il n'y a que la pêche qui unit ces populations. De cette situation est née une lingua france basée sur l'adioukrou. Augourd'hui les jeunes générations utilisent le français pour intercommuniquer. Une enquête sociolinguistique a été entreprise. Elle avait pour but principal de déterminer si la littérature français qui est disponible répond aux besoins des communautés aïzi et surtout religeuses; sinon, en quelle(s) langue(s) faut-il produire de la littérature? Des interviews et un test de compétence en français étaient les outils utilisés pour répondre à cette question. Les recherches ont montré que les Aïzi trouvent le français utile, mais pas suffisant pour leurs besoins. Toutes ces langues représentent des besoins probables de développement de langues.

Extent:
18 pages
Subject:
Language surveys
Sociolinguistics
Country:
Ivory Coast
Content Language:
Nature of Work:
Work Type: